La conférence de presse d’Unai Emery

Après la magnifique victoire de ses hommes face à Chelsea samedi soir, Unai Emery s’est livré aux journalistes en conférence de presse, abordant notamment les cas d’Hector Bellerin, d’Aubameyang, sans oublier le mercato hivernal :

Sur les commentaires de Maurizio Sarri concernant la mentalité d’Arsenal…

Quand nous affrontons Chelsea, nous sommes forcément dans un état d’esprit particulier. Nous avons commencé le match avec un pressing très intensif. Nous avons choisi ce plan de jeu car nous savions que le jeu de Chelsea allait se reposer sur sa possession de balle, et notamment sur le lien que représente Jorginho entre leurs défenseurs centraux et leurs attaquants. Evidemment c’était un risque, car ce pressing nous exposait sur le plan défensif. Heureusement pour nous, les circonstances du match ont fait que notre tactique s’est avérée payante : notre mentalité a été la bonne, l’atmosphère dans le stade a été la bonne et j’en profite pour remercier nos supporters. Je pense qu’ils nous ont beaucoup aidé, et j’espère que nous retrouverons cette ambiance dans le futur afin de reproduire de belles performances.

Sur les efforts défensifs d’Aubameyang…

Je pense que chaque joueur a amené sa pierre à l’édifice durant ce match. Tout d’abord, nous avons su nous montrer disponibles et jouer ensemble quand nous avions le ballon. Aussi, nous avons su défendre ensemble en pratiquant ce pressing intensif. Nous savions en débutant ce match que nous allions devoir courir plus qu’eux si nous voulions obtenir un résultat. Durant les 30 premières minutes, nous avons joué en transition, en récupérant le ballon haut et en nous projetant vers l’avant le plus vite possible. Evidemment, il a été difficile pour nous de maintenir un tel rythme en seconde période, c’est pourquoi la bataille tactique a évolué. Nous avons joué plus bas, mais nous avons su être solides. Nous sommes très fiers d’avoir su garder nos cages inviolées durant ce match.

Sur la blessure de Bellerin…

Nous allons attendre jusqu’à demain. Son genou est touché, et cela pourrait être une blessure grave selon les premiers rapports. Nous en parlerons demain avec le docteur, mais à première vue je ne peux pas vous donner de bonne nouvelle, malheureusement.

Les blessures affectent-elles l’attitude du club vis-à-vis du mercato ?

Ainsley Maitland-Niles peut jouer à ce poste, il l’a démontré. Aussi, Lichtsteiner est capable de jouer à ce poste sans problème, sans oublier Jenkinson qui sera là si nous avons besoin de lui. Je ne pense pas que cette blessure change nos plans pour le mercato.

Sur son milieu en losange et l’association Aubameyang-Lacazette…

La composition que je décide d’aligner dépend de l’opposition. Je travaille pour trouver le meilleur équilibre avec les joueurs que j’ai à disposition avant chaque rencontre. Parfois, il est possible que je puisse aligner une certaine équipe, tandis que contre certains autres adversaires c’est impossible, car cela ne correspond pas au plan de jeu que je voudrais appliquer. Je suis toutefois très content du jeu montré par l’équipe aujourd’hui. Aubameyang et Lacazette savent jouer ensemble, mais aussi séparément. Qui plus est, Aubameyang est capable de jouer sur un couloir, ce qui est très pratique.

Qu’en est-il de Denis Suarez ?

Le club travaille sur plusieurs dossiers afin d’aider l’équipe à progresser. Je ne peux pas parler d’un joueur en particulier, mais je sais que le club y travaille.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *