Arsenal – Burnley : Tout miser sur la Premier League

Arsenal retrouve le championnat, compétition qu’ils n’ont pas disputé depuis le 1er janvier. Durant cette période, il y a eu les matchs de coupes où les Gunners ont connu deux éliminations en FA Cup et en League Cup. Une élimination en FA CUP contre un club de Championship Forest Nottingham et en League cup contre Liverpool avec un match nul héroïque à 10 contre 11 à l’aller et une défaite 2-0 au retour. Il ne reste donc que la Premier League à Arsenal. Alors que certains joueurs sont de retour de blessure ou de la CAN comme Thomas Partey, les joueurs de Mikel Arteta vont rencontrer Burnley, actuellement bon dernier du championnat. Le match idéal pour relancer la machine ?

Burnley : Fini les clusters ?

Burnley est l’équipe qui a le moins joué de matchs de Premier League et de loin (17 matchs disputés) alors que la plupart des équipes ont participé à au moins 19 matchs. Chelsea a comptabilisé même 23 matchs, soit 6 matchs de plus que les Clarets. Des matchs reportés à cause d’un trop grand nombre d’absents dû au COVID et aux blessures. En terme comptable, ils sont lanterne rouge. Mais avec leurs matchs en retard ils peuvent encore espérer le maintien, d’autant plus que l’équipe retrouve peu à peu ses joueurs, comme l’explique le coach de Burnley, Sean Dyche : “Nous avons encore quelques absents mais ils commencent à revenir, nous sommes en meilleure santé. En regardant le groupe d’aujourd’hui, nous avons 16 joueurs, donc nous sommes en train de revenir là où nous le voulons.” 

Maxwel Cornet #20 of Burnley runs forward with the ball in Wolverhampton, United Kingdom on 12/1/2021. (Photo by Simon Whitehead/News Images/Sipa USA) – Photo by Icon sport

Cependant, Burnley va jouer sans son meilleur joueur offensif cette saison Maxwell Cornet parti à la CAN. En effet, il est le meilleur buteur du club en championnat cette saison avec 6 réalisations pour 11 apparitions. Ces bonnes performances lui permettent de représenter la Côte d’Ivoire à la Coupe d’Afrique des Nations. Une absence qui pèse lourd pour une équipe qui n’a marqué qu’à 16 reprises sur ses 17 matchs joués. Cornet représente plus d’un tiers des buts de son équipe.

Arsenal : La Premier League ou rien

Quant à Arsenal, la dynamique est plutôt positive en Premier League. Mis à part une défaite contre Manchester City qui est malgré tout encourageante, Arsenal restait sur 4 victoires consécutives avec 14 buts marqués sur ces 4 matchs de championnat. Une dynamique freinée par différents incidents : les joueurs partis à la CAN, les blessures et les Covidés. 

Les éliminations en coupe contre Nottingham Forest et Liverpool, ainsi que de nombreuses absences dans l’effectif ne doivent pas remettre en doute tous les acquis construits au cours de la saison. Il y a cependant un problème de discipline chez les Gunners en ce moment, puisqu’ils comptent 3 cartons rouges sur le mois de janvier : Gabriel contre Manchester City, Xhaka et Partey contre Liverpool. Une situation qui n’est pas tenable et Mikel Arteta le sait : “Nous devons en tirer des leçons. Nous avons fini nos trois derniers matches à dix et contre les meilleures équipes, vous ne pouvez pas faire ça parce que vous êtes complètement exposés”.

Arsenal’s Gabriel Magalhaes (6) reacts after being shown a red card for a second bookable offence during the Premier League match at the Emirates Stadium, London. Picture date: Saturday January 1, 2022. – Photo by Icon sport

Maintenant qu’Arsenal est éliminé de toutes les coupes, ils ne leur restent que le championnat. Plus d’excuses pour les joueurs de Mikel Arteta qui devront mettre toute leur énergie en Premier League avec pour objectif d’aller chercher l’Europe. La lutte va être féroce entre West Ham, Tottenham, Manchester United et Arsenal pour la 4ᵉ place. Pour cela il ne faut pas perdre de points contre des équipes de bas de tableau comme Burnley.

Cette année la Premier League a été l’occasion pour Arsenal de montrer ses progrès collectifs. Aujourd’hui, ils n’ont plus que cette compétition à jouer. Après deux éliminations en coupe, Burnley est la parfaite équipe pour se relancer. Attention cependant à cette équipe qui peut être coriace, en témoigne notre petite victoire 1-0 contre eux à l’aller. Les Gunners avaient gagné uniquement grâce à un coup franc d’Ødegaard.

Arsenal – Burnley – 23/01 : 15h00