Arsenal – Everton (0-1) : les notes du néant

Ce soir le spectacle n’était pas dans le stade, mais bien à l’extérieur de l’Emirates. Sur fond de protestation des supporters contre l’actionnaire KSE, les joueurs d’Arteta n’ont rien proposé sur le terrain qui puisse redonner le sourire aux Gooners, bien au contraire. La possession est stérile tout le long de la première mi-temps et c’est Everton qui se procure les meilleures occasions (28ᵉ et 38ᵉ). En seconde période les deux équipes ne sont pas plus inspirées et si la VAR a eu son rôle à jouer, c’est finalement Leno qui décidera du sort de la rencontre. Le gardien allemand marque contre son camp et Arsenal doit s’incliner pour la 7ᵉ fois à domicile cette saison en PL.

 

133
Quelle note pour Leno ?

Leno : 2/10

La faute de main de Leno (76ᵉ) coûte le match aux Gunners. Sur un centre en retrait anodin, le portier capte mal le ballon et le dévie dans son propre but. À ce niveau-là, ce type d’erreur ne pardonne pas.

111
Quelle note pour Chambers ?

Chambers : 5/10

Calum a fait le travail sur son côté droit, sa qualité de centre est à souligner même si Nketiah n’est pas le meilleur client à ce jeu. Il est remplacé par Willian (82ᵉ).

106
Quelle note pour Holding ?

Holding : 5/10

Capitaine du soir, Rob n’a pas grand-chose à se reprocher. Il réalise un tacle salvateur au retour des vestiaires.

105
Quelle note pour Pablo Mari ?

Pablo Mari : 5/10

Mis à part quelques imprécisions dans son jeu long, l’Espagnol n’a pas été mis en danger.

109
Quelle note pour Xhaka ?

Xhaka : 4,5/10

Une nouvelle fois latéral, Granit se fait avoir comme un bleu sur le débordement de Richarlison qui amène le but.

103
Quelle note pour Ceballos ?

Ceballos : 5/10

Des deux du milieu, c’est lui qui s’en sort le mieux. Son apport offensif est indéniable et sa simulation en deuxième période aurait pu donner un penalty à Arsenal si la VAR n’avait pas détecté un hors-jeu au nanomètre près.

102
Quelle note pour Partey ?

Partey : 3/10

On a encore du mal à cerner le niveau réel de Thomas à Arsenal. Le Ghanéen est capable d’enchaîner sans sourciller récupération, passe laser et parpaing dans les nuages sur la même action. Comme l’impression que ses problèmes physiques nuisent à sa lucidité technique. On ne compte plus le nombre de frappes lointaines infructueuses depuis le début de saison, il serait temps de marquer ou d’arrêter.

99
Quelle note pour Saka ?

Saka : 4/10

Face à Lucas Digne, Bukayo a eu du mal à faire des différences. Finalement à l’image du quatuor offensif, les Gunners ont beaucoup de mal à jouer face à des blocs bas. On se contente alors de faire tourner sans prendre le moindre risque.

98
Quelle note pour Smith-Rowe ?

Smith-Rowe : 5/10

Sur chaque accélération, l’Anglais donne des frissons par sa spontanéité et sa verticalité. Toutefois, cela n’a pas suffi pour déstabiliser la défense des Toffees.

99
Quelle note pour Pépé ?

Pepe : 4/10

Ailier gauche ce soir, Nicolas Pepe a montré des choses intéressantes à 6 jours de la confrontation face à son ancien entraîneur, Unai Emery. Comme ses camarades, il n’est pas parvenu à trouver la faille. Il est remplacé par Odegaard (73ᵉ).

101
Quelle note pour Nketiah ?

Nketiah : 3/10

Titulaire en l’absence d’Aubameyang et Lacazette, pour la première fois en PL depuis le match aller face à Everton en novembre, Eddie ne s’est pas montré sous son meilleur jour. Transparent : c’est le mot. Nketiah a eu beaucoup de mal à exister seul en pointe. Il en ressort que ses coéquipiers ont eu du mal à le trouver dans des positions intéressantes. Il est remplacé par Martinelli (73ᵉ).

Rappel du barème des notes :

10, match parfait ; 9, match exceptionnel ; 8, très bon match ; 7, bon match ; 6, match satisfaisant ; 5, match moyen ; 4, match insuffisant ; 3, mauvais match ; 2, très mauvais match ; 1, match exécrable ; 0, match ponctué d’un comportement inadmissible.

#Julien B #COYG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *