Arsenal – Manchester United : briser l’élan Mancunien

Ce dimanche, Arsenal affronte son rival historique, Manchester United. Une semaine après avoir remporté un North London Derby sur le terrain de l’ennemi, les Gunners vont s’aventurer dans un nouveau choc face à un ennemi de longue date, cette fois-ci à domicile. Arsenal, actuellement irrésistible et leader de Premier League, va devoir confirmer son excellente forme face à un Manchester United également sur une bonne lancée et qui reste sur six matchs sans défaites en championnat. Bref, un immense choc en prévision comme on les aime. 

 

Mais qui peut stopper Arsenal ? 

Arsenal

 

La victoire face à l’ennemi juré du nord de Londres, dimanche dernier, a poussé tout le monde dans un état d’euphorie sans précédant. Avec cinq points d’avance et un match de moins que son dauphin Manchester City, Arsenal trône au sommet de la Premier League. Déjà deux victoires dans la même saison face à Tottenham et une première place au championnat, forcément, ça donne des ailes. 

Les Gunners sont absolument inarrêtables et rien ne leur résiste. Alors que certains médisants pouvaient penser que cette Coupe du Monde hivernale allait couper leur bonne forme, il n’en est rien. Avec seulement un nul face à un très solide Newcastle pour trois victoires en championnat depuis la reprise, Arsenal a parfaitement repris son rythme de croisière. Mais attention à l’excès de confiance, car c’est un sacré morceau qui attend les chefs de Londres ce week-end. 

 

Dangereux Red Devils

Effectivement, Manchester United s’est remis sur le droit chemin depuis la reprise du championnat et remonte à la troisième place du classement après un début de saison délicat. La seule défaite d’Arsenal cette saison en Premier League a d’ailleurs eu lieu face à ces Mancuniens, qui s’étaient imposé 3-1 à Old Trafford grâce à un but du nouveau venu Anthony et un doublé de Rashford. L’Anglais est actuellement dans une très bonne forme et reste sur huit buts en autant de rencontre TCC.

Dimanche sera donc l’opposition entre les deux meilleures équipes en forme du championnat, avec toutes les deux 13 points pris sur les cinq derniers matchs de Premier League. On s’attend donc à une belle bataille tactique entre Super Mik Arteta et Ten Hag, qui semble enfin avoir trouvé sa formule avec ses hommes préférentiels. 

 

Suffisant pour arrêter les Gunners ? 

Si la défaite contre les Red Devils sur le score de 3-1 en début de saison peut paraitre étonnante, elle s’explique en grande partie à cause de la blessure à la cuisse de Thomas Partey, qui avait laissé sa place à Sambi Lokonga au milieu de terrain. Le Ghanéen, élément absolument vital dans l’entre jeu d’Arsenal, sera cette fois-ci bien présent pendant que l’adversaire d’en face, quant à lui, sera privé de son facteur X. 

Effectivement, Casemiro, a écopé d’un carton jaune lors du dernier match face à Crystal Palace et sera suspendu dimanche. Une bonne nouvelle pour Arsenal, qui n’aura pas à gérer celui qu’on oppose régulièrement à Partey dans le rôle du “meilleur 6 de Premier League”. On peut cependant être déçu que ce duel à distance entre les deux milieux n’ait pas lieu dimanche, ce qui aurait permis à Partey de clore totalement les débats. 

Arsenal est également très actif en coulisses et pourra compter sur la nouvelle recrue Leandro Trossard, fraichement arrivée en provenance de Brighton.  L’attaquant belge va venir renforcer l’effectif des Gunners qui avaient grandement besoin d’une plus grande profondeur de banc et sera disponible directement pour jouer le match de dimanche. Avec le retour progressif de Smith Rowe et l’arrivée de Trossard, Arsenal rajoute une corde à son arc et pourra être encore plus dangereux dans ses fins de match. Une menace supplémentaire qui pourrait bien être un élément décisif face aux Red Devils. 

En cas de victoire dimanche, les Gunners peuvent distancer Manchester United de 11 points avec un match d’avance, ce qui représenterait un immense pas en avant pour la qualification en Champions League, avant de pouvoir parler de rêves encore plus fous… 

 

#Corentin #AFC