Arsenal – Wolverhampton : La passe de trois ?

Hasard du calendrier, Arsenal retrouve les Wolves deux semaines après le match aller, pour ce match en retard de la 20ème journée de Premier League.

À Molineux, les Gunners l’avaient emporté sur un score étriqué, grâce à une réalisation de Gabriel sur corner. Gabriel… Martinelli s’était lui signalé en écopant de deux cartons jaunes sur la même action, laissant ses coéquipiers à dix pour une fin de match crispante. Au final, côté Londonien, on préférait retenir les trois points, importants, surtout quand on se rappelle qu’un an plus tôt, un carton rouge de David Luiz avait fait pencher la balance en faveur des Wolves.

Il s’agira donc de faire le nécessaire pour l’emporter, dans une confrontation qui s’annonce serrée. Depuis le retour de Wolverhampton en Premier League, le bilan entre les deux équipes est assez équilibré, avec (2V, 2N, 3D) pour Arsenal. L’équipe emmenée par le Portugais Bruno Lage suscite beaucoup de respect de la part de Mikel Arteta : “Je pense qu’ils sont vraiment cohérents, le travail que font le manager et le staff technique est exceptionnel. Ils sont sur une bonne lancée ces dernières années, ils ont une façon de jouer très claire et c’est une équipe vraiment compétitive. C’est vraiment difficile de les battre et ce sera difficile demain.”

Qui aura la plus grosse défense ?

Ces dernières années, sous Nuno Espírito Santo, les Wolves avaient acquis la réputation d’être une équipe solide, dure à manœuvrer. Il semblerait que son successeur n’ait pas dérogé à la règle, puisqu’ils n’ont encaissé que 18 buts cette saison, soit la deuxième meilleure défense du championnat. Un domaine, dans lequel, la troupe de Mikel Arteta ne cesse d’impressionner. Dans leur jardin de l’Emirates, les Londoniens n’ont encaissé que neuf buts en 12 matchs, soit deux de plus que Liverpool, premier dans l’exercice.

Pour distancer leur adversaire du soir au classement, mais aussi pour la suite de la saison, les Gunners devront s’appuyer sur leur solidité défensive,  comme le détaille l’entraîneur Espagnol : “Cela se résume d’abord à l’engagement des acteurs, à la compréhension de son importance, de l’implication, puis individuellement et collectivement à la façon dont ils sont capables de l’exécuter. Cela commence par les joueurs offensifs, comment ils abordent le pressing, à quel point ils sont intenses et à quel point ils sont prêts à soutenir l’équipe dans ce sens. Ensuite, c’est une affaire collective, comprendre les distances, la compacité, comment vous gagnez les duels, comment vous forcez l’adversaire à jouer de certaines manières qui sont meilleures pour notre structure défensive. Ce sera vraiment important pour l’avenir, comment nous maintiendrons le rythme et gagnerons des matchs de football.” Et réaliser la passe de trois pour se repositionner dans la course au top quatre.

24 février, 20h45, à l’Emirates Stadium – Canal+ Sport / RMC Sport Live 9

Arsenal – Wolverhampton J20 Premier League


Julien Benesteau

Crédit photo : Icon Sport