Charlie Patino : “C’est juste le début, j’en veux plus”

L’étoile montante du milieu de terrain des Gunners s’est confié dans une longue interview accordée à Goal.com. Ses premiers pas l’année dernière avec les pros ainsi que son premier but, ses envies de faire partie de l’équipe la saison prochaine ou les U23, Arsenal French Club vous propose une traduction de cet entretien réalisé par Charles Watts.

À propos de ses premières minutes avec les pros…

“Cette saison a été formidable pour moi. Être convoqué en équipe première pendant huit ou neuf semaines a été incroyable. Maintenant, je connais la différence entre l’équipe première et les U23 et c’est énorme. La vitesse du jeu, la qualité, la rapidité avec laquelle ils déplacent le ballon, la force des joueurs. Je viens de comprendre où je dois être, combien de muscu je dois faire, le côté technique et tactique du jeu. Tout est si important. J’espère être avec l’équipe première en pré-saison et essayer de me faire une place dans le vestiaire. Je me sens bien. Je me sens à la maison.”

À propos de sa première titularisation en FA Cup…

“D’une certaine façon, c’était quelque chose que j’avais besoin d’apprendre et il vaut mieux que ça soit maintenant que dans quelques années. C’était un gros match à jouer. Nottingham Forest a une riche histoire et il y avait une grosse ambiance en tribunes. J’ai apprécié le match même si tout ne s’est pas passé comme prévu. Nous nous sentions tous mal le lendemain, nous savions que nous aurions pu faire mieux.”

 

À propos de Saka et Smith-Rowe. Des exemples ?

“Je ne dirai pas que c’est une pression, je veux prendre exemple sur eux, essayer de faire ce qu’ils ont fait. Chaque jour, je vais à Colney et je travaille dur sur les choses dont lesquelles j’ai besoin. Bukayo et Emile sont évidemment des joueurs très talentueux, mais je pense qu’il faut les différencier de nombreux autres jeunes joueurs talentueux, à travers leur attitude, leur état d’esprit et à quel point ils sont humbles. C’est vraiment difficile de passer directement de Hale End à Colney et ils ont été directement en équipe première sans vraiment partir en prêt (Bukayo Saka n’a jamais été prêté, ESR n’a connu que deux prêts de six mois). C’est à mettre à crédit de leur éthique de travail et de ce qu’ils font tous les jours.”

À propos de la masterclass de Wilshere face au Barça (à 18 ans également)

“Nous avons regardé le match ensemble. Jack a dominé les débats face à Busquets, Xavi et Iniesta, donc c’était vraiment bien de regarder ça avec lui. Nous avons parlé du match et parcouru ses highlights. Il m’a montré des choses qu’il fait dans un match et que je ne fais pas forcément. C’était une discussion très intéressante. Être proche de Jack pendant qu’il travaillait à Arsenal était génial. L’avoir autour de nous était énorme pour les jeunes joueurs et de nombreuses personnes ont appris des choses de sa part.”

À propos de l’état d’esprit à Colney

“Quand on vient s’entraîner ici tous les jours, vous voyez l’ambiance quand l’équipe gagne. Vous voyez des sourires, que tout le monde s’entraîne bien ensemble. Quand je m’entraîne sur les terrains de l’équipe première, il y a une phrase ‘entraîne toi pour gagner.’ Cela veut dire que si tu travailles dur à l’entraînement, et que tu fais tous les extras que tu dois faire, tu seras en bonne position pour prendre les trois points les jours de match. C’est un message très important car si vous travaillez vraiment dur, derrière le talent vous emmènera au sommet. Il y a eu beaucoup de changements au club. Les joueurs, le staff, tout le monde s’entend bien. C’est juste une bonne culture dont il faut faire partie. J’adore venir tous les jours à Colney.”

Traduction de “‘This is just the start, I want more’ – Arsenal’s NXGN wonderkid Patino eyes big future after dream debut” de Charles Watts par Antoine.

Si vous voulez en savoir plus sur Charlie Patino, vous pouvez découvrir le portait que nous avons réalisé à son sujet en février dernier.