Leeds – Arsenal : les notes d’une victoire difficile

Retardée de plus de 40 minutes du fait d’une coupure de courant, l’affiche entre Leeds et Arsenal a accouché d’une rencontre rythmée, débridée et riche en rebondissements. Au bout du suspens, les Gunners sont sortis vainqueurs de cet affrontement, non sans s’être fait de grosses frayeurs au cours d’une seconde mi-temps totalement à l’avantage des Peacocks. Le genre de match difficile qu’il faut savoir remporter lorsque l’on a des ambitions.

 
Loading poll …

La note de Ramsdale : 9/10

LE MONSTRE ! Il est là, l’artisan majeur de ce succès des Gunners. Impeccable sur sa ligne, propre au pied et rassurant sur sa ligne, le portier anglais nous a gratifié de nombreuses parades décisives qui ont permis de combler les inhabituels manquements de sa défense. Ce clean sheet, il est allé le chercher tout seul comme un grand.

Loading poll …

La note de White : 5,5/10

Pas un dimanche des plus faciles pour Ben White. Mais même si cela s’est fait dans la douleur, il est parvenu à tenir la baraque et n’a pas offert d’opportunité majeure à l’adversaire. Un match compliqué, mais finalement solide. Remplacé par Tierney à la 75e.

Loading poll …

La note de Saliba : 4/10

À côté de ses pompes durant toute la deuxième mi-temps, Saliba nous a peut-être offert aujourd’hui sa prestation la moins consistante sous nos couleurs. Il y a des jours sans.

Loading poll …

La note de Gabriel : 7/10

Malgré un ballon bêtement perdu qui aurait pu coûter cher dès la 7e minute, Gabriel a su se montrer costaud et rassurant. Ce qui a singulièrement contrasté avec la fébrilité dont a fait preuve son compère de l’axe. Même s’il a failli nous déclencher un arrêt cardiaque sur son accrochage avec Patrick Bamford à la 93e, aujourd’hui, le pilier, c’était lui.

Loading poll …

La note de Tomiyasu : 6/10

Appliqué, sobre et sérieux, le Japonais nous a offert une prestation certes sans folie, mais sans faille non plus. Du Tomiyasu dans le texte.

Loading poll …

La note de Partey : 5/10

Auteur d’un match convenable, il n’a toutefois pas écrasé le milieu de terrain comme il nous avait habitué à le faire depuis le début de saison. Des imprécisions dans les passes, des approximations techniques… Bref, un match qui ne rend pas justice à son talent. 

Loading poll …

La note de Xhaka : 7/10

Si comme l’ensemble de ses coéquipiers, il a passé une deuxième mi-temps éprouvante, il fait partie de ceux qui ont joué à leur niveau et qui n’ont pas sombré. Qu’on se le dise, cette saison, Granit est un roc. 

Loading poll …

La note d’Odegaard : 6/10

Brillant en première mi-temps, avec notamment une magnifique passe décisive adressée à Saka pour l’ouverture du score, le Norvégien a disparu en seconde période, noyé sous le flot incessant des attaques des hommes de Jesse Marsch. Remplacé par Vieira à la 72e minute.  

Loading poll …

La note de Saka: 7,5/10 

Efficace et impliqué sans pour autant être flamboyant, il lui aura suffi d’un éclair pour faire basculer la rencontre. Bien servi par Odegaard à droite de la surface à la 35e, Bukayo envoie une frappe monumentale sous la barre de Meslier pour inscrire le seul et unique but de la rencontre. 

Loading poll …

La note de Martinelli : 7/10

Fidèle à lui-même. Des courses, des dribbles et une activité de tous les instants. Principal danger parmi les trois de devant, il a une fois de plus rendu fou son adversaire direct. Un bon match, fini sur les rotules. 

Loading poll …

La note de Jesus : 4,5/10

Pas foncièrement mauvais, le Brésilien n’a toutefois eu que très peu l’occasion de se mettre en valeur, quasiment sevré de ballons. Bilan : une performance insipide, aussi frustrante pour lui que pour nous. Sorti à la 82e, remplacé par Nketiah.

#Clement #AFC


Publié

dans

par