Les notes du nul vraiment nul contre Crystal Palace

Vingt minutes, puis le néant. Après un début de rencontre pied au plancher et une ouverture du score dès la 8e minute de jeu, on a frôlé la débâcle côté Gunners. Indigents et sans idée pendant plus d’une heure, les hommes d’Arteta ne sont parvenus à arracher le nul  (2-2) qu’à la dernière minute, à la faveur d’une rentrée tout en hargne d’Alexandre Lacazette, une fois de plus laissé sur le banc au coup d’envoi. 

125
Quelle note pour Ramsdale ?

Ramsdale (7/10) : Il est difficile de lui reprocher quoi que ce soit. Auteur de quelques belles parades et plutôt habile de ses pieds, il est abandonné par sa défense sur les deux réalisations adverses.

114
Quelle note pour Tomiyasu ?

Tomiyasu (5,5/10) : Match très poussif du Japonais, qui a multiplié les pertes de balle dangereuses. Sa contribution à l’ouverture du score donne un peu de couleur à une performance bien terne. 

112
Quelle note pour White ?

White (6/10) : À l’aise balle au pied et serein défensivement, il réalisait un match propre jusqu’à ce qu’il décide de se prendre pour Gabriel et de donner une master class de air défense sur le second but de Palace. 

107
Quelle note pour Gabriel ?

Gabriel  (5/10) : Bentéké l’a dévoré. Très peu à son avantage dans le duel qui l’a opposé au Belge, sur le but duquel il défend comme une table basse. 

105
Quelle note pour Tierney ?

Tierney (5,5/10) : À l’image de la prestation de son compère de l’aile droite, Tierney a vécu un match éprouvant. Aussi volontaire, mais pas aussi tranchant que d’habitude. 

107
Quelle note pour Partey ?

Partey (4,5/10) : Il coûte cher, alors qu’on cherche encore les bénéfices qu’il apporte à l’équipe. Responsable du but égalisateur de Crystal Palace, avec une perte de balle évitable. 

104
Quelle note pour Odegaard ?

Odegaard (4/10) : Martinvisible. C’est bien simple, il n’a pas pris part à une seule action potable. Sorti à la 67e minute, remplacé par Lacazette, homme du match. Rentré sur la pelouse le couteau entre les dents, le Français a remobilisé ses troupes et apporté plus de danger à lui seul que tous ses coéquipiers depuis le début de la rencontre. Une entrée en jeu magistrale, conclue par un but égalisateur inscrit à l’ultime minute de jeu. 

98
Quelle note pour Saka ?

Saka (5,5/10) : Sérieux bien que discret en première, Saka a vu son match s’arrêter à la mi-temps après que McArthur a entrepris de lui détruire la jambe à grand coup de latte. Sous les yeux de l’arbitre, qui n’a sorti que le jaune. À ce niveau-là monsieur Dean, ce n’est plus de la passivité, mais de la complicité. Remplacé par Sambi, peu à son avantage et à l’origine du second but de Crystal. Pour sa défense, il subit une faute au moment de sa perte de balle.

94
Quelle note pour Smith Rowe ?

Smith Rowe  (6,5/10) : Pas aidé par ses partenaires du front de l’attaque, il s’est démené pour tenter d’insuffler un peu de créativité et de vitesse dans le jeu des Gunners. Auteur de quelques fulgurances, il est l’une des rares satisfactions de la soirée. 

94
Quelle note pour Pépé ?

Pépé (5/10) : On ne dit plus de Nicolas Pépé qu’il est maladroit, mais des maladroits qu’ils sont Nicolas Pépé. Il tente, beaucoup. Mais réussit très peu. Très beau mouvement de sa part toutefois sur l’ouverture du score.

94
Quelle note pour Aubameyang ?

Aubameyang (6,5/10) : Difficile pour lui de briller tant il n’a rien eu à se mettre sous la dent après sa très jolie ouverture du score. La rentrée de Lacazette l’a fait revivre : leur complicité technique est folle, et leur complémentarité évidente aux yeux de tous. Enfin, de presque tous. 

93
Quelle note pour Patrick "légende" Vieira ?

Vieira (<3/10) : On t’aime Patrick. À jamais. Mais on ne te remercie pas.

#Clément #AFC