Nos Gunners à la Coupe du monde 2022

Dix. Voilà le nombre de Gunners qui sont du voyage au Qatar, pour cette Coupe du monde qui s’annonce très ouverte sur le plan sportif. L’un d’entre eux succédera(ont)-t-il(s) à Mesut Özil et Lukas Podolski, derniers vainqueurs sous le maillot d’Arsenal ? C’est possible…

 

Angleterre : Aaron Ramsdale, Bukayo Saka et Ben White

Groupe B : Angleterre, USA, Iran, Pays de Galles

Pour la première fois depuis 2006 (Campbell, Cole, Walcott), Arsenal envoie trois Anglais à la Coupe du monde. Déjà présents à l’Euro l’année dernière (mais avec des clubs différents), Aaron Ramsdale, Bukayo Saka et Ben White confirment qu’ils ont le niveau international. Notre ailier, plus jeune joueur de la liste derrière Bellingham, sera celui du trio qui devrait avoir le plus de temps de jeu, et pourrait même postuler pour une place de titulaire. Une chose est sûre, il n’aborde pas cette compétition avec le même statut qu’en 2021, et sera également plus attendu, du fait de son niveau de jeu actuel et de son expérience engrangée, notamment depuis son fameux tir au but manqué face à l’Italie.

Dans le 3-4-3 de Gareth Southgate, Ben White ne part pas favori pour débuter, mais semble avoir une carte à jouer. Le forfait de Reece James et les incertitudes autour de la forme de Walker (déjà forfait pour le premier match) peuvent permettre à notre monsieur propre d’avoir sa chance. Si le voir en piston peut paraître improbable, son début de saison nous laisse croire qu’il est capable d’assumer ce rôle. Il pourrait également redistribuer les cartes dans l’axe, notamment en cas de mauvaises performances d’un certain Harry M. Enfin, Aaron Ramsdale ne devrait jouer que les sparring-partners à l’entraînement, Pickford et Pope ayant les faveurs du sélectionneur.

Sur le papier, les Three Lions figurent parmi les postulants à la victoire finale, d’autant qu’ils ne devraient pas avoir de mal à sortir de leur poule. Forts de leurs deux dernières campagnes internationales (demie de Coupe du monde 2018, finale de l’Euro 2021), les Anglais sont armés pour aller chercher une deuxième Coupe du monde dans leur histoire. À condition d’éviter les tirs au but…

Bukayo Saka Ben White Aaron Rmsdale Coupe du monde 2022

 

USA : Matt Turner

Groupe B : Angleterre, USA, Iran, Pays de Galles

Les États-Unis de Matt Turner ont une bonne carte à jouer dans ce groupe B, où le deuxième billet (à priori derrière l’Angleterre) semble accessible à tous. Devenu titulaire de Team USA, il a été élu meilleur gardien de la Gold Cup remportée par son pays l’an passé. Suffisant pour se rappeler aux bons souvenirs de Tim Howard ? Pourquoi pas, d’autant que les joueurs de soccer peuvent s’appuyer sur le talent de Pulisic, Reyna ou McKennie. Pour sa première Coupe du monde, il tentera de tendre un piège à ses compagnons anglais, et notamment Bukayo Saka qui devrait lui adresser quelques frappes. Il sera également intéressant de voir Turner dans un autre registre qu’à Arsenal.

Matt tuner Coupe du monde 2022

 

France : William Saliba

Groupe D : France, Danemark, Pérou, Australie

L’homme incontournable de ce début de saison du côté des Gunners va vivre sa première grande compétition internationale avec l’Équipe de France. Considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs défenseurs de Premier League, William Saliba n’arrête plus d’épater les observateurs. En seulement quelques semaines, il s’est inscrit dans le coeur des supporters de l’Emirates et bluffe toute la Premier League par sa capacité d’adaptation éclair. 

Cette adaptation à vitesse grand V va sans doute servir une fois de plus à William, qui a une belle carte à jouer pour ce mondial. Effectivement, la non-présence de Kimpembe sur blessure et l’incertitude autour de Varane laisse à Saliba une carte à jouer, du moins pour le premier match de la compétition, mardi, face à l’Australie. Mais il semblerait que Konaté et Upamecano aient les faveurs du sélectionneur.

Didier Deschamps l’a confirmé, les Bleus évolueront dans une défense à 4 pendant la compétition. Si Saliba saisit sa chance, il aura peut-être l’occasion d’évoluer pour le reste du tournoi aux côtés de Raphael Varane, leader incontesté de cette équipe de France et titulaire indispensable. C’est en tout cas tout ce qu’on souhaite à notre Wilo, qui pourra profiter de cette expérience pour marquer le cœur des Francais, après avoir déjà emballé celui des Gooners. 

William Saliba Coupe du Monde 2022

 

Japon : Takehiro Tomiyasu

Groupe E : Allemagne, Espagne, Costa Rica, Japon

Takehiro Tomiyasu a connu un début de saison en dents de scie. Entre blessures, cirage de banc et titularisations, le joueur a montré une force de caractère face à la concurrence. Même s’il n’est plus titulaire depuis le repositionnement de Ben White en tant que latéral droit, le Japonnais a montré qu’il ne baissera pas les bras, notamment en performant sur le côté gauche de la défense, lorsque l’occasion lui a été donnée, ce qui n’est pas son placement naturel. L’équipe nationale est aussi une manière pour Tomiyasu de retrouver un temps de jeu et de montrer à Mikel Arteta qu’il mérite sa place de titulaire. 

Les Samourai Blue peuvent compter sur leur sélectionneur Hajime Moriyasu qui est à la tête de l’équipe depuis la Coupe du monde 2018. Une compétition où les Japonais avaient atteint les 8ᵉ de finale, leur meilleur résultat ex æquo avec 2002 et 2010. Le nouveau sélectionneur continue le travail effectué précédemment avec succès. En effet, le Japon est finaliste des Jeux d’Asie 2018 et de la Coupe d’Asie 2019. 

La sélection japonaise croisera la route de l’Allemagne, de l’Espagne et du Costa Rica. Ils devront donc battre le champion du monde 2014 et/ou le champion du monde 2010, s’ils veulent faire aussi bien qu’en 2018 et atteindre les 8ᵉ de finale. Même s’ils ont peu d’espoir, ils pourront compter sur des joueurs comme Junya Ito du Stade de Reims et sur l’ancien Reds, Takumi Minamino en manque de jeu avec Monaco mais qui ne manque pas de talent. Une équipe qui aura pour but de faire douter les grosses écuries comme la Mannschaft et la Roja.

Takehiro Tomiyasu Coupe du Monde 2022

 

Brésil : Gabriel Martinelli et Gabriel Jesus

Groupe G : Suisse, Serbie, Brésil, Cameroun

Si cette Coupe du monde 2022 a la particularité de ne pas avoir de gros favori, le Brésil apparait comme l’un des prétendants les plus sérieux à la victoire finale, notamment grâce à son armada offensive extraordinaire. Portée par Neymar et Vinicius, l’attaque brésilienne peut également compter sur Gabriel Jesus et Gabriel Martinelli, très en forme lors de la première partie de saison.

Les deux joueurs n’abordent pas cette compétition avec le même statut, l’ancien joueur de Manchester City comptant déjà une cinquantaine de capes et 19 buts avec les Auriverde, quand le jeune Martinelli ne compte que trois sélections avec les A. Jesus va vivre sa deuxième Coupe du monde, et tentera d’effacer le mauvais souvenir de 2018 où, bien que titulaire à chaque match, il n’avait pas marqué un but. Au poste de numéro 9, il sera en concurrence avec Richarlison, alors que Firmino est resté au pays, nouvelle preuve du potentiel offensif de dingue de cette équipe.

Face à cette densité, difficile de se faire une place pour Gabriel Martinelli, mais la règle des cinq changements devrait lui permettre de rentrer régulièrement, d’autant que son profil est un vrai atout face à des défenseurs usés.

On en aurait presque oublié de parler des adversaires dont deux d’entre eux (Suisse et Serbie) étaient déjà dans le groupe des Brésiliens en 2018. Ajoutez à cela le Cameroun et le pays le plus titré de l’histoire de la Coupe du monde ne devrait pas avoir de matchs faciles en poule. Médaillés d’or aux JO en 2016 pour Jesus et 2021 pour Martinelli, nos Gunners auront l’occasion de faire le doublé au Qatar, et d’apporter une sixième étoile au Brésil…

Gabriel Jesus Gabriel Martinelli Coupe du Monde 2022

 

Suisse : Granit Xhaka

Groupe G : Suisse, Brésil, Cameroun, Serbie

Le milieu de terrain des Gunners s’envole en pleine confiance direction le Qatar. En effet, Granit Xhaka a probablement connu le meilleur début de saison de sa carrière. Il a enfin trouvé sa place sur le terrain grâce à Mikel Arteta, mais aussi auprès des fans qui l’adulent alors qu’il vient d’être élu joueur du mois pour la 2ᵉ fois consécutive à Arsenal. C’est dans ce contexte que Granit va retrouver sa sélection. 

Xhaka est le capitaine de la Nati avec laquelle il a vécu de beaux moments, comme le dernier Euro où ils avaient éliminé la France, championne du monde en titre, dans un match fou. Le Gunner avait notamment offert une prestation de choix à sa nation. Cependant, la sélection suisse a depuis changé de sélectionneur avec l’arrivée de Murat Yakin qui a effectué des changements tactiques, en repassant entre autres à une défense à quatre. La sélection a connu des hauts, avec une première place de son groupe de qualifications devant l’Italie, mais aussi des bas avec une série de quatre défaites et un nul entre mars et juin cette année. 

Les joueurs de la Nati affronteront dans leur groupe le Brésil, le Cameroun et la Serbie. Alors que la première place semble promise au Brésil, la deuxième place va probablement se jouer entre les joueurs de Yakin et la Serbie qui est en grande forme. Avec une équipe composée d’Okafor, Embolo, Shaqiri et de leur capitaine Xhaka, le peuple suisse peut s’attendre à de belles prestations. Même si la sélection n’a pas l’ambition de la victoire finale, elle a le caractère pour jouer les trouble-fête.

Granit Xhaka Coupe du Monde 2022

 

Ghana : Thomas Partey

Groupe H : Portugal, Uruguay, Ghana, Corée du Sud

Thomas Partey et ses coéquipiers ne sont pas tombés dans le groupe le plus facile, avec le Portugal et l’Uruguay en grosses têtes d’affiche. Quelques visages connus de Premier League accompagneront Thomas Partey pour essayer de se qualifier, comme Tariq Lemptey, Moamed Salisu, Daniel Amartey ou encore Jordan Ayew, toujours accompagné par son frère André. 

Si les Portugais et les Uruguayens semblent avoir les deux premières places du groupe promises, il faudra tout de même se méfier de Thomas Partey qui n’est pas à l’abri de placer deux ou trois missiles dans les lucarnes de ses adversaires. Milieu importantissime dans l’entrejeu des Gunners cette saison et grand responsable de l’équilibre d’Arsenal au milieu de terrain, notre numéro 5 est dans la forme de sa vie et dans la meilleure condition physique pour mener les siens à une immense surprise. 

Le Ghana, qui n’avait pas participé à la dernière Coupe du Monde en Russie, essaiera de faire mieux qu’en 2014, où ils avaient été sorti dès le premier tour. 

Thomas Partey Coupe du monde 2022

 

Que le meilleur gagne…

Crédits photo : PA Wire/PA Images / ArsenalBuzzCom / Icon Sport

#AFC #Corentin #Ulysse #Antoine