West Bromwich Albion – Arsenal : les notes de la première victoire de la saison !

Après 44 premières minutes aussi enthousiasmantes qu’un contrôle fiscal malgré l’ouverture du score d’Aubameyang à la 16e minute, nos Gunners ont finalement passé la seconde et amorcé un véritable festival offensif conclu sur le score de 6-0.
Une première victoire cette saison et une qualification pour le troisième tour de la Carabao Cup glanées face à une bien pâle équipe de West Brom, mais qui permettent tout de même de faire le plein de confiance avant d’aller défier City dans son antre samedi en Premier League.
Ne boudons pas notre plaisir, on a passé une excellente soirée !

147
Quelle note pour Ramsdale ?

Ramsdale (7,5/10) : Contrairement à ce que pourrait laisser penser le tableau d’affichage, le portier anglais a eu un peu de boulot ! Rassurant et auteur d’arrêts décisif face à Fellows (10e) puis Gardner-Hicknam (54e), Ramsdale a assuré pour sa première. 

125
Quelle note pour Chambers ?

Chambers (6,5/10) : Fidèle à lui-même, Chambers a sobrement assuré derrière sans vraiment apporter grand chose devant. 

121
Quelle note pour Holding ?

Holding (6/10) :  Il dégage autant de sérénité que de ballons avec efficacité. Ce qui ne va pas chiffrer bien haut. Même quand l’adversité est quasi-nulle, il semble sous pression. Il ne réalise pas un mauvais match, mais il n’en fait pas un bon non plus. 

119
Quelle note pour Kolasinac ?

Kolasinac (6/10) : Après quelques initiatives risquées et infructueuses en début de match, Kola s’est souvenu que s’il désirait trouver un point de chute, mieux valait faire profil bas plutôt que d’exposer ses carences aux yeux de tous et a opté pour la sobriété. À sa décharge, Arteta lui a confié un poste de défenseur central qui lui va comme un gant à un manchot. 

118
Quelle note pour Tavares ?

Tavares (7,5/10) : Quelle fougue ! Déterminé, volontaire et engagé, il a payé sa débauche d’énergie par quelques imprécisions techniques, mais a fait preuve d’un état d’esprit irréprochable qu’on aimerait voir se diffuser et perdurer chez tous ses coéquipiers. Une performance vraiment emballante. 

112
Quelle note pour Elneny ?

Elneny (6,5/10) : Pas brillant, pas mauvais pour autant, le Pharaon a fait son match et s’est acquitté de sa tâche efficacement.

117
Quelle note pour Xhaka ?

Xhaka (7,5/10) : Précieux et appliqué dans son rôle de premier relanceur, le Suisse nous a de plus gratifié de quelques magnifiques coups de patte, comme cette ouverture millimétrée pour Aubameyang à la 34e, qui aurait mérité de finir en but. Un match solide. Remplacé par Lacazette, buteur deux minutes après son entrée en jeu (68e).

115
Quelle note pour Odegaard ?

Odegaard (7/10) : Pour son grand retour sous nos couleurs, le petit prodige norvégien s’est contenté d’une performance discrète, parsemée malgré tout de quelques gestes de classe. Sa passe décisive pour Saka est un délice. 

117
Quelle note pour Pépé ?

Pépé (7,5/10) : Remuant, mais frustrant. L’ancien Lillois fait un bon match, mais on sent qu’il a sous le capot tellement plus que ce qu’il nous montre. Espérons que son but (45e) et sa passe décisive pour Lacazette parviennent à le mettre en confiance et à le libérer un peu. 

112
Quelle note pour Saka ?

Saka (8,5/10) :  Gunner le plus créatif et dangereux sur le front de l’attaque. Buteur à l’issue d’une magnifique action qu’il a initiée puis conclue (50e), il est également à l’origine de l’ouverture du score d’Aubam et du but de Pépé.

116
Quelle note pour Aubameyang ?

Aubameyang (8,5/10) : Beaucoup de réussite sur ses deux premiers buts (16e et 44e), de lucidité sur sa passe décisive, et de talent sur sa dernière réalisation (62e). Difficile de trouver grand chose à redire sur la performance d’un buteur qui vient d’enquiller trois buts. Un retour en forme que l’on espère durable, cet Aubam là est un atout incomparable. 

123
Quelle note pour Darren Tulett ?

Darren Tulett (❤️/10) : Des anecdotes, des conseils touristiques, du pâté en croûte et des leçons d’histoire du football anglais, le tout distillé d’une voix de miel et en prenant le temps d’adresser ses salutations aux membres d’Arsenal French Club à la 64e minute. Homme du match. 

#Clément