Liverpool – Arsenal : Le saut dans l’inconnu

Le match aller de cette demi-finale de League Cup devait avoir lieu la semaine dernière, mais des cas de Covid dans l’effectif des Reds avaient contraint à reporter la rencontre. Liverpool et Arsenal s’affrontent enfin ce 13 janvier, dans un match rempli d’incertitudes.

À la veille de ce déplacement à Anfield, Mikel Arteta préférait rester évasif sur les disponibilités de ses joueurs devant la presse. En effet, alors que la CAN bat son plein depuis dimanche et que les tests Covid rythment le quotidien des équipes de PL, difficile d’y voir clair. Ainsi, les Gunners devront se passer d’Aubameyang, Partey, Pepe et Elneny, tous partis défendre les couleurs de leur sélection au Cameroun. Au rayon des incertitudes figure Granit Xhaka, récemment infecté par le Covid, alors qu’Emile Smith-Rowe et Tomiyasu ont manqué le match à Nottingham Forest sur blessure. Pour le 3e tour de FA Cup, Mikel Arteta avait d’ailleurs dû bricoler du mieux qu’il pouvait pour concilier état de forme et résultat sportif. Au final, les Gunners, en blanc pour l’occasion, n’ont pas montré leur meilleur visage (défaite 1-0) et sortent précipitamment d’une compétition que leur entraîneur affectionne pourtant tout particulièrement.  

À la recherche du milieu de terrain

Le groupe, certes amoindri, a montré ses limites lorsque les titulaires habituels n’étaient pas sur la feuille de match. Un secteur inquiète en particulier : le milieu de terrain. En l’absence de Partey et Elneny, après le départ de Maitland-Niles à la Roma, et les incertitudes autour de la présence de Xhaka, il ne reste que Lokonga comme milieu en équipe première. Dimanche, l’entraîneur espagnol avait fait confiance au jeune Charlie Patino pour accompagner le Belge dans l’entrejeu. Une association très jeune, qui n’a pas rassuré, alors que les Gunners s’apprêtent à jouer deux fois Liverpool et un North London Derby en l’espace d’une semaine. Conséquence, le retour du Capitaine de la Nati s’avère vital, compte tenu des échéances à venir. Si un renfort dans le secteur est espéré avant la fin du mercato, le problème ne sera pas réglé pour ce jeudi soir. Néanmoins, Arsenal peut toujours se rassurer en regardant de l’autre côté de la Mersey, puisque Klopp s’est vu lui aussi déposséder de quelques-uns de ses cadres.

Klopp – Arteta : round 2

Sadio Mané et Mohamed Salah, les deux stars offensives de Liverpool, ainsi que Naby Keita sont eux aussi à la CAN. S’il s’est révélé que les tests covid effectués par Liverpool la semaine passée étaient des faux positifs, Trent Alexander-Arnold a lui bien contracté le virus. De quoi nourrir des espoirs côté Londonien, d’autant que la forme récente de Liverpool n’est pas flatteuse. Sur leurs cinq derniers matchs officiels, les Reds ont concédé une défaite, deux matchs nuls et remporté deux matchs de coupe. Le dernier en date étant la victoire au détriment de Shrewsbury en FA Cup (4-1) avec une équipe remaniée.

Ce match aller s’annonce donc très ouvert, difficile de pronostiquer un résultat tant les incertitudes sont nombreuses sur les deux effectifs.

Julien Benesteau

Crédit photo : Icon Sport