Le bilan du mercato : les arrivées (1/2)

Le mercato estival version 2022 s’est achevé en Premier League la semaine dernière. Si on pouvait s’attendre à un recrutement de dernière minute au poste de numéro 6 suite aux blessures de Partey et Elneny, il n’en a rien été. Avec un peu plus de 130 millions dépensés lors de cette période des transferts, Arsenal boucle un très gros mercato pour la deuxième saison consécutive, après les 165 millions de dépenses réalisés l’été dernier. Les Gunners continuent de se renforcer à des postes clés et frappent encore une fois un grand coup avec des recrues de haut standing.

 

Gabriel Jesus: pick up the phone
Montant du transfert : 52 millions / Manchester City

C’est la sensation de l’été côté Gunners. Pour “seulement” 52 millions, Arsenal a enfin dégoté son numéro 9 tant attendu. Poste laissé totalement libre suite au départ de Lacazette, Arsenal devait frapper un grand coup dans ce secteur. Avec Gabriel Jesus, les Gunners se renforcent à un poste qui leur faisait défaut depuis de nombreuses années. Avec 4 Premier League déjà acquises avec Manchester City, les attentes des supporters sur le renard des surfaces brésilien sont grandes. 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Gabriel Jesus répond parfaitement aux attentes placées en lui en ce début de saison. Le réduire à un rôle de renard des surfaces serait d’ailleurs insultant et réducteur. Auteur de 3 buts et 3 passes décisives pour ses 5 premiers matchs sous le maillot des Gunners, le Brésilien brille de mille feux. Incisif, rapide, physique et technique, Gabriel Jesus a étalé toute sa palette et martyrise les défenseurs adverses. Auteur d’une préparation complète avec l’équipe, Gabigoal s’est parfaitement intégré dans le système tactique d’Arteta et s’entend merveilleusement bien avec ses nouveaux coéquipiers. Le canon lui va à ravir et on a hâte de le voir à l’œuvre dans les grandes rencontres. 

 

Oleksandr Zinchenko : la technique ukrainienne
Montant du transfert : 35 millions / Manchester City

C’est la deuxième recrue de l’été en provenance de Manchester City, et une fois de plus, pas n’importe laquelle. Comme son compère Gabriel Jesus, Zinchenko a remporté 4 Premier League sous les couleurs de Manchester CIty. Joueur expérimenté avec un fort caractère, l’Ukrainien est également un joueur avec une palette technique très poussée. Considéré comme l’un des plus techniques de sa génération, Oleksandr vient apporter une qualité supplémentaire au poste de latéral gauche, souvent déséquilibré à cause des blessures à répétition de Kieran Tierney. 

Plus qu’un simple latéral gauche, Zinchenko peut également évoluer dans l’axe du milieu de terrain comme il le fait très régulièrement avec sa sélection ukrainienne. Une option déjà exploitée par Arteta, qui positionne son latéral gauche dans un rôle très axial depuis le début de saison afin d’aider à la construction du jeu et d’apporter du surplus au milieu de terrain. Auteur de 3 premiers matchs très encourageants (1 passe décisive), il s’est blessé par la suite, l’éloignant des terrains pour deux matchs. En espérant que ce soit son seul et unique pépin cette saison. 

 

Fabio Vieira : prodige en attente
Montant du transfert : 35 millions / FC Porto


Utilisé pour la première fois face à Manchester United, le Portugais va devoir se montrer patient, comme nous tous. Recrue surprise du début de mercato pour la somme de 35 millions d’euros, Fabio Vieira a trainé une petite blessure au pied cet été et a intégré l’entrainement collectif il y a peu.

Il a évolué dans plusieurs positions au milieu de terrain à Porto, même si son gabarit et son profil technique l’empêcheront très certainement de jouer en Premier League au poste de numéro 6. Plutôt technique et porté vers l’offensive, le joueur sera sûrement testé en fin de match à la place de Xhaka ou bien d’Ødegaard. Les matchs d’Europa League seront probablement l’occasion pour lui de connaitre ses premières titularisations sous le maillot des Gunners. 

 

Matt Turner : made in USA
Montant du transfert : 6,5 millions / New England Revolution


Bernd Leno ne pouvant plus se contenter du rôle de numéro 2, il fallait dans ce cas trouver un gardien qui accepte ce rôle sans broncher. Gardien confirmé aux USA, c’est donc Matt Turner qui occupera ce rôle de back-up de Ramsdale cette saison. De grands points d’interrogations restent en suspens pour l’instant sur ce transfert, car on ne sait pas vraiment de quoi est capable Matt Turner.

Mis à part quelques matchs de préparation avec les Gunners et des highlights de ces matchs aux Etats-Unis, les supporters n’ont aucune idée du véritable niveau du gardien américain et s’il sera capable s’assumer ce poste si Ramsdale venait à se blesser… Les matchs de Cup et de Ligue Europa seront sans doute l’occasion pour lui de prouver sa valeur aux yeux des supporters. 

 

Marquinhos : tu t’appelles pas Gabriel toi ?
Montant du transfert : 3,5 millions / FC Sao Paulo


C’est le coup de poker de ce mercato. Jeune ailier droit de 19 ans, Marquinhos a débarqué cet été dans le nord de Londres en provenance de Sao Paulo. Si l’adaptation en Angleterre peut être difficile pour les jeunes Brésiliens, il ne sera pas seul car le gang des Gabriel brésilien est déjà bien fourni avec Gabriel Martinelli, Gabriel et Gabriel Jesus qui l’aideront à apprivoiser la vie Londonienne. Avec la blessure de Reiss Nelson et la baisse de régime de Bukayo Saka, Marquinhos aura l’occasion de faire ses preuves sur le flanc droit bien plus vite qu’on ne le pense. 

 

Retours de prêt

William Saliba, le digne héritier français

Cet été marquait le retour tant attendu de William Saliba, prêté pendant une saison à l’OM. Élu meilleur espoir de Ligue 1, Saliba a effectué des très grosses prestations sous le maillot phocéen et a mis toute la Cannebière dans sa poche. De retour à Colney avec un grand sourire et la ferme intention de s’imposer une bonne fois pour toute à Arsenal, le français enfile le bleu de chauffe et entame une grosse préparation. 

Le constat est net. Ses débuts en Premier League sont une véritable sensation. Il est élu homme du match pour sa première face à Crystal Palace au bout d’un match taille patron. Il inscrit un but sensationnel lors de la 3ᵉ journée face à Bournemouth. Positionnement, physique, relance, intelligence… À seulement 21 ans, William sait tout faire alors qu’il n’avait jamais foulé une pelouse de Premier League. On essaie difficilement de ne pas s’enflammer en attendant les grosses échéances, mais tous les voyants sont au vert pour qu’il fasse une saison de folie. 

 

Reiss Nelson, l’année ou jamais ? 

Avec le départ en prêt de Nicolas Pepe, Reiss Nelson peut enfin avoir l’occasion de bousculer Bukayo sur le côté droit et de disputer des minutes en Premier League. Malheureusement, une grosse blessure musculaire le tient éloigné des terrains depuis le mois d’aout et on ne risque pas de le revoir avant quelques semaines. Avec la Coupe du monde cet hiver, Reiss Nelson risque d’avoir très peu de temps de jeu lors de la première partie de saison, mais on espère tous qu’il pourra se remettre très rapidement sur pieds et qu’il confirme son excellent prêt à Feyenoord la saison passée

#AFC #Corentin